Un week-end coupés du monde

Tu as envie de t’éloigner des tumultes de la grande ville qu’est Montréal, te recentrer sur toi (et sur ton chum), entendre les oiseaux chanter, et voir le vent s’engouffrer dans les arbres ? Alors je te conseille d’aller faire un tour du côté du Parc National de Mont-Tremblant et d’essayer de passer toute une fin de semaine déconnectée des réseaux sociaux et du stress de la vie quotidienne dans un chalet au bord d’un lac.  

On est parti au moment où il faisait affreusement moche à Montréal, au mois de mai. Tu sais, cette période qui alternait un jour de soleil à 30°C et 4 jours de pluie intense. Il faisait déjà moche en avril, ce n’était que la continuité. Les journées de pluie se faisaient nombreuses, alors que les éclaircies, elles, se faisaient rares. On avait frôlé les 30°C, à 2 ou 3 reprises, mais la nature nous avait vite fait comprendre que c’est elle, et personne d’autre, qui décide en faisant suivre ces journées-là par des jours et des jours de pluie et de températures avoisinant les 0°C avec de la neige en plein mois de mai (pas de la neige qui tient, mais quand même…).  C’est bon, tu te replaces ?
Tannés par ce fichu temps, on s’est dit que quitte à être sous la pluie, autant l’être dans un endroit agréable un peu isolé du monde. C’est alors que pour une fin de semaine, on a loué un petit chalet au bord d’un lac (le Lac Monroe) dans le Parc National du Mont-Tremblant (qui fait parti du réseau SEPAQ) qui se trouve à environ 2h30 de voiture de Montréal.
Le chalet était très bien équipé, il y avait de l’eau potable, de l’eau chaude et de l’électricité. Une petite cuisine avec le strict nécessaire pour pouvoir se faire à manger (bon ça dépend si pour vous une bouilloire et un grille-pain représentent le strict nécessaire) ainsi que le chauffage et un poêle (avec de petites buchettes fournies) pour se faire un petit feu.

Équipement Présent

Nous avons donc choisi le Chalet Exp pour 2 personnes, il n’y a pas de chambre, les lits (2 petits lits simples que l’on peut coller ensemble au besoin) sont « séparés » de la pièce principale par un panneau en bois. Le chalet est très bien équipé.

On peut y trouver à l’intérieur :

 Dans la cuisine : Plaque de cuisson électrique, Petit four-grille, Grille-pain, Bouilloire, Micro-onde, Réfrigérateur, Ustensiles de cuisine (1 poêle, 1 casserole, de la vaisselle), Liquide vaisselles + éponges, 2 poubelles (dont une pour le recyclage)
2 lits simples avec 2 petites lampes de chevet
1 salle de bain (1 douche + 1 toilette + 1 miroir)
1 table d’extérieur + 1 trou à feu
 1 terrasse couverte avec 2 chaises et un hamac

Ce qu’il faut penser à apporter

Même si l’essentiel y est, tout n’est cependant pas fourni. Outre la nourriture, il faut penser également à apporter quelques trucs en plus de ce que vous avez l’habitude d’amener avec vous :

Literie (Draps, couverture, oreillers (2 oreillers sont fournis mais ils ne sont pas de la meilleure des qualités, donc si vous aimez dormir sur un bon oreiller, n’hésitez pas à apporter le votre) et taies d’oreillers).
Nécessaire de toilette (Gants de toilette, serviettes, savon, shampoing…).
Tu peux t’apporter aussi un sèche-cheveux.

Activités 

En raison du mauvais temps que nous avons eu, nous n’avons pu faire qu’une seule randonnée. Cela dit, je vous invite à jeter un coup d’oeil au site internet pour voir les activités qui sont proposées (ICI). Mais en dépit du mauvais temps, c’est toujours agréable et bon pour le moral de changer d’air (surtout de l’air pur !).

Ce fut également pour moi l’occasion de me mettre à la photographie avec un réflex :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *