Joue-la comme Grissom au Centre des Sciences de Montréal

C’est en 2001 que la série CSI ou Les Experts (en Français) débarque en France, j’avais 13 ans.
Je pense que c’est avec cette série qu’a débuté mon attirance pour le « genre policier », qu’il s’agisse de séries, de films ou de livres (Agatha Christie, Michael Connelly, John Grisham, James Patterson et plus récemment Mary Higgins Clark, Esprits Criminels, Seven, Usual Suspects et j’en passe). J’ai même pensé à devenir médecin légiste ou intégrer la police scientifique (je voulais aussi être archéologue mais ça c’est une autre histoire). Mais je me suis dit que dans la réalité ça doit être nettement moins palpitant que dans la fiction (enfin je crois…), surtout en Corse. J’ai finalement choisi de soigner les vivants plutôt que m’occuper des morts (un excellent choix quand je vois où ça m’a amené 🙂). Alors lorsque j’ai vu que le Centre des Sciences de Montréal proposait une exposition pour vivre l’expérience et résoudre des enquêtes comme de vrais Experts, j’ai tout de suite eu envie d’essayer et c’est mon chéri qui a pris l’initiative de nous prendre des billets.

CSI : L’expérience
Du 6 avril au 4 septembre 2017

L’expérience commence par une petite vidéo introductive, ensuite, vous pouvez commencer vos enquêtes (il y en a 3 différentes, une de chaque couleur pour se retrouver dans les labos : verte, bleue, rouge).

Vous avez à disposition des feuilles cartonnées pour vous aider dans vos enquêtes. Une fois le matériel en main, vous pouvez commencer ! On a choisi de les faire dans l’ordre (L’enquête #2 est celle qui m’a paru la plus simple).
Vous débutez par la scène de crime. Il faut essayer de relever le plus d’indices possible sur la feuille cartonnée, mais j’avoue qu’on ne voit pas tous les indices exploités par la suite. Heureusement, il y a une sorte de récapitulatif dans le labo #1 avec tous les indices relevés. Une fois l’observation de la scène de crime terminée et vos hypothèses en tête vous pouvez poursuivre dans le labo #1 puis le labo #2, où vous avez accès à des ordinateurs à écran tactile ou des reconstitutions de différentes parties d’un laboratoire (analyse ADN, balistique, chimie, empruntes de pas, de pneus…) pour observer, analyser et comprendre les différents indices exploitables. Une fois vos hypothèses validées et vos indices analysés vous pouvez continuer dans la salle d’autopsie où le médecin légiste vous  rend son rapport et vous donne la cause de la mort de la victime.

Image Google

Une fois tout noté sur vos feuilles, vous pouvez réfléchir pour trouver le meurtrier et son mobile et finalement remettre votre rapport à Grissom (en fait vous transférez vos données sur un ordinateur) qui validera ou pas vos résultats. À la fin, vous avez droit à un récapitulatif de l’histoire avec le nom du meurtrier, le mobile et le déroulement du meurtre.

Mon Avis

J’ai trouvé l’expérience intéressante pour une adepte du genre, quoi qu’un peu trop facile et rapide. J’aurais aimé que ça dure un peu plus longtemps pour chaque histoire et que ce soit un peu plus complexe. J’aurais peut être également aimé avoir un petit résumé vite fait de la vie des victimes pour un peu mieux cibler les personnages, mais ça ne m’a pas empêcher de trouver les meurtriers.
Choisissez d’y aller le matin assez tôt pour éviter le monde, on est arrivés vers 11h30, ça commençait à se remplir et pour accéder aux ordinateurs dans les labos c’est un peu plus compliqué.
Si vous aimez le genre et que vous avez toujours rêvé de vous prendre pour Grissom, Catherine, Warrick ou encore Nick, je vous conseille fortement l’expérience. Si ça vous passionne moins mais que vous voulez passer un moment sympa par ce temps pluvieux et froid (on a vraiment un printemps pourri ici à Montréal…), c’est une chouette sortie à envisager, en couple, entre amis ou en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *